Avoir un jardin de plantes médicinales peut être pratique. Il n’est cependant pas toujours évident de choisir les plantes à cultiver. Pour un jardin réussi, il faut connaître les bases de la culture de plantes médicinales. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur ce sujet à travers cet article avant de vous lancer dans la création d’un jardin médicinal.

Comment choisir les plantes médicinales ?

Les plantes médicinales sont surtout cultivées pour leurs vertus santé. Elles apportent également une note esthétique au jardin. Avant de se lancer dans la culture de plantes médicinales, il est important de bien choisir ses plantes médicinales.

Choisir les plantes médicinales selon les besoins de sa famille

La création d’un jardin médicinal permet d’avoir des plantes médicinales à portée de main. Le choix des végétaux peut se faire selon les besoins de la famille. Si un membre de la famille souffre de problèmes de sommeil de manière naturelle, par exemple, il peut être pratique de planter des angéliques, de la valériane, de la mélisse ou de la camomille dans son jardin. Pour soulager les varices ou les jambes lourdes, l’hamamélis fait partie des plantes médicinales à avoir dans son jardin.

Choisir les plantes médicinales par fonction physiologique

Pour créer un jardin de plantes médicinales, il peut être pratique d’avoir des plantes présentant différentes fonctions physiologiques. Il est entre autres possible de cultiver :

  • De la bardane, de l’andrographis ou de la fumeterre pour la foi ;
  • De la cataire, de la guimauve, de la centaurée de montagne ou de la camomille allemande pour le système digestif ;
  • De la grindelia, de l’hysope ou de la grande aunée pour le système respiratoire ;
  • De la mélisse, de la valériane, du basilic sacré, de la scutellaire casquée ou de la passiflore pour le système nerveux ;
  • De l’échinacée et de la scutellaire baïcal pour renforcer le système immunitaire ;
  • De la consoude, du souci ou de l’arnica pour la peau ;
  • Etc.

Quelle plante aromatique et médicinale choisir ?

Les plantes aromatiques et médicinales permettent de créer un jardin utilitaire avec une note parfumée. Selon vos besoins et vos préférences, il est possible de choisir entre une grande variété de végétaux comme le carvi, le curcuma, le fenouil ou le griffonia.

Le carvi est une plante médicinale et aromatique connue pour ses propriétés diurétiques, antispasmodiques et carminatives. Ce végétal de la famille des apiacées favorise également la digestion.

Le curcuma est une plante médicinale anti-inflammatoire utilisée pour soigner les troubles digestifs et soulager les douleurs provoquées par une gastrite. Il s’agit également d’une épice couramment utilisée en cuisine.

Le fenouil est une plante médicinale est surtout connu pour ses vertus antispasmodiques et carminatives. Il peut être utilisé pour remédier aux colites, aux ballonnements et aux maux d’estomac. Il s’agit également d’une plante aromatique utilisée pour agrémenter les plats en cuisine.

Le griffonia est une plante médicinale connue pour ses propriétés anxiolytiques. Il peut également être utilisé dans le cadre d’un régime amincissant.

Pour trouver d’autres idées de végétaux, pensez à consulter une liste de plantes aromatiques et médicinales.

Culture de plantes médicinales : conseils et astuces

Afin d’assurer la réussite de son jardin de plantes médicinales, il est conseillé d’également choisir les plantes en fonction de la nature du sol et de sa zone géographique. La citronnelle, la valériane et l’angélique, par exemple, apprécient l’humidité. Pour les jardins situés dans une zone sèche, l’achillée, la mauve, la bourrache et l’absinthe sont recommandées.

Pour un premier jardin médicinal, il peut être pratique et simple de choisir des plantes médicinales faciles à cultiver et à entretenir. Les annuelles sont, par exemple, plus faciles à cultiver que les vivaces. Certaines plantes poussent également plus facilement comme le basilic, la cataire, la mélisse, la bardane ou la guimauve. Le basilic et le fenouil, par exemple, peuvent être cultivés en pots. 

À noter qu’il est aussi possible de cultiver des plantes sauvages médicinales comme l’arum et la primevère.

Restez informé
Panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
0