Un jardin à l’anglaise se distingue du jardin à la française par ses tracés organiques et ses éléments constitutifs. Il compose de rosiers, d’arbres à fleurs et d’autres végétaux, d’allées étroites et parfois de gazon anglais et de ruisseau. Voulez-vous faire un jardin à l’anglaise ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur ce petit paysage naturel pour réussir son aménagement.

De quoi se compose un jardin anglais ?

La création d’un jardin anglais se base sur un concept simple : « imiter la nature ». Ainsi, il peut comprendre plusieurs éléments comme 

  • Des plantes (rosiers, plantes vivaces, plantes grimpantes, arbustes, arbres fruitiers…) 
  • Des cloisons végétales ou des haies 
  • Une pelouse ou un gazon anglais (surtout présent dans les grands parcs) 
  • Des allées gravillonnées, en pavées, en briques patinées, en pierre naturelle, en ardoise, etc.
  • Un petit ruisseau ou lac.

À noter qu’il est aussi possible d’ajouter des bancs en bois qui s’intègrent dans le cadre naturel. Bref, aménager un jardin à l’anglais revient à créer un paysage imitant la nature en utilisant différents éléments naturels et bruts.

Quelles plantes pour son jardin à l’anglaise ?

Un jardin anglais se compose d’une grande variété de plantes, notamment les rosiers et les arbustes. Chacun peut cependant choisir les végétaux à planter dans son jardin à l’anglaise.

Aménager un jardin à l’anglaise : les plantes

Les rosiers constituent un élément incontournable dans un jardin anglais fleuri. Ils apportent une note colorée et parfumée au cœur du paysage. Il suffit de choisir les variétés de roses à planter sur des arcs ou en buisson. Pour compléter les rosiers, vous pouvez ajouter d’autres plantes pour jardin anglais comme des :

  • Plantes grimpantes : passiflores, clématites, jasmins d’hiver, bignones, etc.
  • Plantes vivaces : chrysanthème, bougainvillier, capucine, etc.
  • Arbustes à fleurs : mimosa fleurit, le lilas, la lavande, Caryoptéris, etc.
  • Arbres fruitiers : pommier, poirier, cerisier, etc. 
  • Plantes aromatiques : sarriette, menthe, romarin, sauge, etc.

Choisir les plantes pour son jardin anglais

Afin de bien choisir les plantes pour votre jardin anglais, il faut prendre en compte le climat de la région, le sol et le rendu escompté. Bien sûr, le choix dépend également de vos préférences et du terrain disponible pour l’aménagement du paysage. Pour avoir un bel espace naturel, il est conseillé de réaliser un plan du jardin à l’anglaise avec les plantes et les composants que vous souhaitez. Pour cela, vous pouvez solliciter l’aide d’un professionnel comme un paysagiste.

Faire un jardin à l’anglaise : conseils et astuces

Un jardin à l’anglaise ne s’improvise pas au jour près. Pour le réussir, il faut bien dessiner son plan et bien choisir ses composants. Si vous n’avez jamais réalisé un, il est conseillé de vous inspirer des croquis de jardin anglais pour avoir une idée concrète du type de paysage à façonner.

Pour faire un jardin à l’anglaise, il faut également s’informer sur les périodes de plantation des végétaux choisis. Il est, par exemple, conseillé de planter les rosiers en automne dans un endroit ensoleillé et à l’abri du vent. Les plantes grimpantes sont à planter entre septembre et avril en faisant attention à les lier à un support. Pour les arbres fruitiers, la période de plantation se situe généralement entre l’automne et le début de l’hiver. Les plantes vivaces, elles, se sèment presque toute l’année (hors périodes de gel) en jardinières ou en bacs. En ce qui concerne les arbustes, il est conseillé de les planter entre octobre à mi-mai ou novembre et décembre.

Pour faire un beau jardin à l’anglaise, il faut avoir de bonnes bases en jardinage et maîtriser le concept de ce type de jardin. Il est aussi important de savoir entretenir son jardin anglais.

Restez informé
Panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Sous-total
0.00 
0