Que vous achetiez vos herbes aromatiques en pot dans une jardinerie, en magasin ou que vous les fassiez pousser vous-même grâce à l’un de nos kits prêt-à-pousser, vous avez surement déjà été confronté à la mort prématurée de vos plantes. Conserver ses aromates n’est pas chose aisée. En effet, nous sommes parfois surpris de voir les aromates sérieusement se détériorer en l’espace de 24h, juste après les avoir acheté ou cueillis. Quel gâchis que de perdre ses herbes avant même d’avoir pu les consommer. Mais sachez que vous n’êtes pas toujours responsable en cas de perte. Afin de remédier à ce problème, nous allons donc aborder toutes les astuces et techniques afin de vous permettraQue vous achetiez vos herbes aromatiques en pot dans une jardinerie, en magasin ou que vous les fassiez pousser vous-même grâce à l’un de nos kits prêt-à-pousser, vous avez surement déjà été confronté à la mort prématurée de vos plantes. Conserver ses aromates n’est pas chose aisée. En effet, nous sommes parfois surpris de voir les aromates sérieusement se détériorer en l’espace de 24h, juste après les avoir acheté ou cueillis. Quel gâchis que de perdre ses herbes avant même d’avoir pu les consommer. Mais sachez que vous n’êtes pas toujours responsable en cas de perte. Afin de remédier à ce problème, nous allons donc aborder toutes les astuces et techniques afin de vous permettre de bien conserver vos herbes aromatiques.

Achat des herbes en pot

Si vous êtes partisans de l’achat des herbes en pot en magasin alors il faut différencier les herbes en supermarché et les herbes en jardinerie spécialisée. En effet, même si d’apparence vous aurez du mal à les différencier, sachez qu’elles n’auront pas les mêmes réactions de survie. Les herbes en pot du supermarché vont se dégrader bien plus rapidement car leur semence, la taille de leur pot et leur âge sont souvent inappropriées à une bonne conservation. Nous vous conseillons donc deux solutions :

  • Manger directement tous les plants en l’espace de 24h. Cette technique n’est pas particulièrement intelligente puisque le but des herbes en pots est de les faire repousser.
  • Repiquer les herbes dans un autre pot plus grand, avec une meilleure terre. Cette solution est de loin la plus rentable pour la survie de votre basilic ou de votre thym par exemple !

Si vous achetez vos pots en jardinerie, alors les herbes seront de meilleur qualité et vous pourrez les garder plus longtemps dans leur pot et leur terre d’origine sans avoir besoin de les repiquer.

La conservation des herbes aromatiques en pot

herbes aromatiques sechees

Que vous ayez acheté ou fait pousser vous-même vos herbes dans des pots, vous voilà maintenant propriétaire de ces formidables plantes ! Pour l’instant elles sont encore fraiche et bien verte et le challenge va être que cela dure encore quelques semaines ou mois. Je ne vous apprends rien en vous rappelant que les plantes ont besoin d’eau et de soleil pour vivre et s’épanouir. Un manquement en eau peut dessécher votre herbe en 48h. Un excès d’eau à l’inverse peut la faire pourrir et la tuer à petit feu. Enfin un manque de soleil va l’empêcher de se développer alors qu’un excès de soleil va la bruler. Alors comment savoir combien de temps doit être exposée la plante et quelle quantité d’eau lui apporter ?

Récapitulatif des besoins des herbes aromatiques fréquentes dans le commerce

Besoin de beaucoup de soleil : ciboulette, coriandre, romarin, sauge, thym, origan
Beaucoup de soleil et beaucoup de chaleur : aneth, basilic
Besoin de beaucoup de soleil mais s’épanouie aussi à l’ombre : estragon, laurier
Besoin d’un peu de soleil et d’un peu d’ombre : cerfeuil, menthe, persil

En ce qui concerne l’arrosage, les plantes ont des besoins différents mais globalement cela dépend de la taille du pot et le niveau de développement de la plante. Si votre pot contient environ un demi litre de terre alors mettez entre 5 et 10 cl d’eau. Attendez que la terre redevienne à moitié sèche pour ne pas trop donner d’eau à la plante. L’arrosage tous les 24 ou 48h est indiqué dans ce genre de situation.

Bien cueillir ses herbes en pot

Maintenant que vous savez comment conserver vos aromates en pot, imaginons que vous pouvez maintenant les cueillir. On pourrait croire que c’est la partie la plus simple, alors qu’en réalité il faut répondre à quelques règles pour être surs de ne pas abimer la plante. Pour cela :

• Veiller à cueillir l’herbe avant l’apparition des fleurs (en fonction du type d’herbe).
• Ne touchez pas aux tiges ! Portez plutôt votre attention sur les feuilles les plus développées qui se situent en règle général au-dessus.
• Profitez-en pour retirer d’éventuelles fleurs fanées, faites le tri des tiges en bonne santé et débarrassez-vous de celles mal en point.

Si votre culture n’est que d’intérieur, n’hésitez pas à laisser votre pot prendre l’air quelques heures ou quelques jours pour lui redonner un coup de booste si le temps le permet !
N’oubliez pas de bien laver à l’eau douce toute herbes que vous voudriez ingérer. Même si vous l’avez fait pousser vous-même, d’éventuelles traces de produit ménager pourrait être nocif pour votre corps.

Conserver les aromates

Vous avez cueilli trop de feuilles de basilic ou coupé trop de ciboulette ? Ou bien vous avez acheté trop d’herbes et vous avez peur que le surplus ne puisse pas se conserver ? Pas de panique, vous allez découvrir toutes les meilleurs techniques afin de conserver vos aromates le plus longtemps possible et dans les meilleures conditions.

Conserver pour quelques jours

Il existe deux méthodes pour faire survivre vos aromates frais pour quelques jours si vous ne souhaitez pas les conserver sur une longue période.

La méthode du bouquet

Rassemblez vos herbes pour en faire un bouquet. Gardez les tiges s’il y en a. Plongez alors votre bouquet dans un pot d’eau. Vous pouvez pour cela vous servir d’un pot de confiture vide. Enfin recouvrez votre pot avec un film alimentaire. De cette manière, vous devriez pouvoir conserver vos aromates pendant 4 à 5 jours.

La méthode de l’essuie tout

essuie tout - herbes aromatiques

Placez vos herbes dans un essuie-tout que vous aurez légèrement humidifié au préalable. Intégrez le tout dans un sac plastique. Placez le sac au réfrigérateur. Enfin changez tous les jours l’essuie tout en en mettant un nouveau (toujours humidifié). Vous devriez pouvoir préserver vos herbes pendant 7 jours avec cette méthode.

Faites sécher vos herbes

Il est aisé de faire sécher des herbes aromatiques. Bien connue des personnes originaires du sud de la France, si les herbes sont séchées c’est avant tout pour leur apporter une conservation optimale. Mais attention, cette technique bien qu’elle puisse convenir à toutes les herbes n’est optimale que pour un certain nombre d’entre elles qui sont :

• Le thym
• Le romarin
• L’origan
• Le laurier

Deux méthodes s’offrent alors à vous :

Le séchage à l’air libre

secher - herbes aromatiques

Réalisez des bouquets de vos herbes, pour cela utiliser une ficelle ou une corde fine. Ensuite suspendez votre confection tête à l’envers dans un endroit sombre, chaud et aéré tel qu’un grenier. Comptez alors une semaine pour que le séchage soit terminé. Une fois vos herbes séchées, vous pouvez alors les découper et les placer dans des bocaux fermés comme des pots à confitures. Vous pouvez alors conserver ces herbes pendant plus d’un an.

le séchage au micro-onde

Placez vos herbes entre deux feuilles à papier essuie-tout que vous pouvez ensuite poser sur le plateau de votre micro-onde. N’oubliez pas d’insérer un petit bol d’eau sur le plateau. Lancez le micro-onde pendant une minute et observez si les herbes sont sèches. Si ce n’est pas le cas relancez de 30 secondes à chaque fois jusqu’à obtenir le résultat souhaité. Une fois cette étape terminée, vous pouvez découper et conserver les herbes dans un bocal en verre fermé.

La congélation des herbes aromatiques

Méthode rapide et simple, celle-ci se prête mieux aux herbes qui sèche moins bien tels que :

• Le persil
• Le cerfeuil
• La coriandre
• La ciboulette
• La menthe
• Le basilic

Pour se faire vous devez placer vos herbes dans des films alimentaires. Vous pouvez placer vos herbes entières ou ciselé. Ne mettez pas de trop grandes quantité et privilégiez un plus grand nombre de pochons quitte à utiliser plus de film alimentaire. Regroupez le tout dans le même bas à congélation et n’oubliez pas d’indiquer la contenance de chaque pochon. De cette manière vous pouvez conserver vos aromates pendant 6 mois.
Attention, le basilic noircit avec la congélation, pour éviter cela recouvrez le d’huile pour éviter sa dégradation.

Bonus : Réalisez des glaçons aromatiques !

C’est tout bête, il fallait y penser ! Ciselez l’herbe de votre choix, prenons de la menthe pour l’exemple. Intégrez le dans votre bac à glaçon. Vous pouvez même réaliser des mélanges avec des bouts de citrons. Parfait à intégrer dans un mojito ou dans une eau détox, ces petits glaçons sont simples et rapide à confectionner.

glacon - herbes aromatiques